Natsu

Publié le par Ulysse

Ah le Japon... Que ce soit avec Nintendo ou leurs restaurants, je dois à ce pays les plus belles heures de ma vie. Alors que j'étais en avance à un rendez-vous, je me suis retrouver à devoir errer dans les rues du sixième arrondissement près du Naschmarkt. Par ces nombreux bars et restaurants, c'est sans doute le meilleur quartier de Vienne. Après un Burek, j'avais encore un petit creux. Me voila dans Gumpendorferstrasse. Soudain, je tombe nez à nez avec Natsu et ses prix défiants toute concurrence. Une réduction de 50% sur tous les sushi ! C'est à dire, pour moi, 6 sushi et 4 makis pour 3,80 euros.... Bien sur, j’ai quelques réticences sur les Japonais à Vienne. Le poisson se doit d’être frais et on est à 1000 km de la mer. Enfin, même à La Rochelle, le poisson passe parfois par Rungis alors tout est relatif.. J’achète et j’emporte, tenant fébrilement la boîte sur quelques dizaines de mètres, à la recherche d’un endroit ou poser mes fesses.  En équilibre sur un rebord d’escalier, je peux enfin jouir. Leurs sushi sont délicieux. Tout simplement parce qu’ils utilisent du riz vinaigré au contraire des japonais Rue Monsieur le Prince qui nous servent du riz sans goût. Je remercie les esprits, tout d’abord Amaterasu d’avoir éclairé mon chemin jusqu’à Natsu et bien sur Susanowo qui en nous épargnant des tempêtes et en nous apportant un temps d’été un soir d’Octobre nous montre qu’il n’est pas que violent et grossier. Dès que je rentre à Paris, il faudra que j’ai une petite discussion avec Kwan. Ce n’est pas tout à fait une pâtisserie viennoise alors je ne m’attarde pas dessus. Sarinagara.


Les notes :

Le prix : 19/20 Merci

Le goût : 19/20 Merci

Mon humeur après le repas : 19/20 Merci

Le climat : 19/20 Un temps d’été

La solitude : 10/20 Je n’aime pas manger seul, il faudra que j’organise des dîners de conf là bas.

Publié dans Vienne

Commenter cet article